Histoire

L’histoire de notre entreprise : plus de 100 ans de tradition

2017

La nouvelle équipe de direction de Buzil

Après le départ de Klaus Karl en tant que directeur général depuis le premier janvier 2017, Buzil est géré par une nouvelle équipe. La nouvelle équipe de direction composée de Isabell Janoth et Thomas Ulbricht en tant que directeur générales avec beaucoup d´expérience et de savoir-faire. Ainsi, la viabilité de l'entreprise à long terme est assurée.

2015

La nouvelle identité de la marque : orientée vers les clients et les besoins des utilisateurs

Afin d’offrir des services complémentaires à ses clients et aux utilisateurs, Buzil conçoit des étiquettes de produits encore mieux adaptées à leurs besoins : l’entreprise met en place un système amélioré de code couleur pour les applications et la puissance de nettoyage, des pictogrammes clairs, des codes QR qui vous orientent directement vers les informations exhaustives sur le produit fournies sur notre site Internet et une présentation frontale en langage neutre pour une utilisation internationale universelle. En outre, tous les produits Buzil font l’objet d’une nouvelle classification conforme au règlement SGH/CLP (Système Général Harmonisé) entré en vigueur au 1er juin 2015 ; la mise en place de celle-ci au sein de Buzil reste fidèle au principe « En cas de doute sur la sécurité de l’utilisateur ».

2014

Les temps changent

Le lancement d’un nouveau slogan permet d’introduire une nouvelle identité visuelle. Avec le slogan « UNE PROPRETÉ IMPECCABLE EN TOUTE SÉCURITÉ » (internat. : « PERFECTLY CLEAN - FOR SURE »), Buzil résume de manière concise ce que représentent l’entreprise et ses produits de marque. L’élément central reste le fameux logo de Buzil, qui gagne désormais en concision grâce à sa représentation en trois dimensions sur fond blanc. Une présentation moderne avec un langage visuel clair, une palette de couleurs dynamique avec du rouge et du bleu en couleurs principales, ainsi qu’un système de code couleur explicite pour la gamme complète de produits avec un positionnement précis de ces derniers viennent compléter la relance de la marque. 

Région de l’Europe du Sud-Est

Buzil poursuit son expansion et étend ses activités d’exportation à l’Europe du Sud-Est. Avec la création de la région SEE (South Eastern Europe), une sélection de produits Buzil est désormais également disponible en Turquie, par exemple.

2013

Société en participation en Asie du Sud-Est

Afin de répondre également à la demande du marché asiatique, Buzil crée en 2013 une société en participation avec Rossari Biotech Limited. Constituée sous le nom Buzil Rossari Pvt. Ltd., Buzil Rossari, implantée à Mumbai (Inde), propose désormais également des solutions de nettoyage et d’hygiène conformes aux normes européennes aux pays d’Asie du Sud-Est.

2012

Une énergie solaire respectueuse de l’environnement

Pourquoi ne pas utiliser une source d’énergie disponible gratuitement et indéfiniment telle que le soleil ? En 2012, Buzil fait installer un système photovoltaïque de 220 kWc sur son toit. Celui-ci produit une électricité dite « propre » et contribue à la réduction des émissions de CO2.

2011

Une antenne aux ÉAU

..., Dubaï, cinq ans plus tard... le boom se poursuit. Buzil établit une succursale aux Émirats Arabes Unis (VAE) : Buzil-Werk Wagner GmbH & Co. KG Middle East à Dubaï.

2010

Transfert des activités

En 2010, Reinhard Wagner se retire de la gérance de l’entreprise et cède progressivement la totalité de ses parts sociales à sa fille Isabell. En tant que gérante titulaire, celle-ci reprend les activités conjointement avec un autre directeur, M. Klaus Karl.

2007

Buzil célèbre son 100e anniversaire

C’est avec une très grande joie que Reinhard Wagner célèbre le centième anniversaire de l’entreprise Buzil-Werk, fondée par son grand-père Julius Wagner, avec tous ses collaborateurs, ses partenaires commerciaux et ses amis. Plus de 600 invités ont répondu à son invitation et ont célébré avec lui ce merveilleux événement dans le château de Bad Grönenbach.

2006

L’affaire Dubaï

Le boom de la construction. Des projets de construction titanesques. Chaque jour voit naître une nouvelle part de marché. Un énorme potentiel pour Buzil. En 2006, Buzil lance une alliance stratégique à Dubaï : une coopération est conclue avec d’autres entreprises allemandes.

2005

La quatrième génération tournée vers l’avenir

Avec son père, Isabell Wagner, membre de la quatrième génération, reprend la responsabilité de la gérance de l’entreprise. Sous sa direction, la marque Buzil connaît un nouveau positionnement. La gamme est ainsi restructurée de manière claire et de nouveaux systèmes et éditions spéciales sont lancés. Dans le cadre de la relance de la marque, le chat retrouve sa place de figure emblématique centrale et passe du « Buz » au « Cat ».

Buzil dans le monde

Deux filiales sont fondées : BUZIL Polska Sp. z o.o. en Pologne et BUZIL Chimika Hellas Ltd. en Grèce.

2002

Un développement commercial durable grâce à la gestion environnementale

Notre responsabilité vis-à-vis de l’avenir exige un développement commercial durable. Par conséquent, il est important d’intégrer de manière anticipée et systématique les aspects environnementaux dans les décisions d’entreprise. Il en a également résulté la décision de Buzil d’instaurer un système de gestion environnementale dont l’objectif premier est avant tout la promotion de la protection de l’environnement et la réduction des charges environnementales en accord avec les exigences économiques, sociales et politiques. En 2002, Buzil reçoit le certificat de gestion environnementale conformément à la norme DIN EN ISO 14001.

1996

Gestion certifiée de la qualité

Sous la supervision de Reinhard Wagner, le laboratoire autonome de Buzil instaure des contrôles de qualité continus stricts et surveille les produits de la production. Cet objectif d’engagement dans la qualité a depuis lors accompagné le développement et la production et a abouti, en 1996, à l’obtention du certificat de gestion de la qualité de la norme DIN EN ISO 9001.

1995

Une tradition familiale

Reinhard Wagner reprend la direction de l’entreprise en tant que membre de la troisième génération. Grâce aux possibilités offertes par la nouvelle installation de production, bien plus grande, il supervise l’élaboration du concept de vente actuel, qui exploite les structures commerciales par l’intermédiaire des grossistes et entraîne, par voie de conséquence, la dissolution de la flotte de poids lourds de l’entreprise. 

Changement de raison sociale

L’entreprise est renommée « BUZIL-WERK Wagner GmbH & Co ». 

1993

Une « mise au vert »

Buzil en pleine évolution. Le changement de paradigme d’une production en constante progression à des prestations de services complètes ne demande pas uniquement un agrandissement des locaux. Le concept d’usine est transformé dans son intégralité. Après une phase de construction complexe, le nouveau bâtiment, d’une surface utile d’environ 12 500 m2, émerge enfin fièrement sur la Fraunhoferstrasse à Memmingen, entouré de prés et de champs de maïs, prêt pour affronter l’avenir.

1990

Un nouveau look

Modernisation des étiquettes. Ligne de conception de 1990 à 2006. 

1983

La goutte s’ajoute au logo

Le slogan actuel est alors « Les produits chimiques de nettoyage par Buzil ». Au début des années 80, l’équation « produits chimiques = nocifs » s’impose de plus en plus dans le subconscient de l’exécutif régissant la gestion de la circulation et les poids lourds des entreprises sont régulièrement arrêtés et contrôlés de manière approfondie. Il en résulte des pertes de temps considérables. Le slogan est reformulé en « Les produits chimiques au service de la propreté et du maintien de la valeur » et, par mesure de sécurité, une goutte à connotation nettement positive est intégrée au logo dans un esprit d’écologie.

1982

Les premières éditions des produits Buzil suivants font leur apparition :

G 481 Blitz Citro (G 480 Blitz) . G 440 Perfekt . T 201 Polybuz® Trendy (G 201 Polybuz) . G 235 Unibuz . G 461 Contracalc® . G 460 Bucalex® 

 

 

 

 

 

1979

Nostalgie

La gamme de produits de 1979

 

 

 

1976

Plus de place pour l’épanouissement

Afin de s’adapter à la réalité du marché et de pouvoir mettre en œuvre l’augmentation requise des capacités, un nouveau bâtiment d’exploitation aux dimensions spacieuses est construit sur la Berger Straße à Memmingen en 1976. L’inauguration de ce nouveau site est célébrée solennellement avec tous les collaborateurs et de nombreux invités de marque.

1974

Un esprit pionnier

Après ses études de chimie, Reinhard Wagner reprend avec sa femme Gudrun le développement des produits de nettoyage en 1974, à son entrée dans l’entreprise. Il met en place un laboratoire autonome pour le développement des produits et pose ainsi la première pierre de la gamme de produits actuelle, qui n’a cessé de s’améliorer et de se développer suivant ses directives. Les produits comme Blitz Citro (1982) ou Polybuz® Trendy (1982) sont le fruit de ce travail.

1972

20e Jeux olympiques

Quel honneur ! Buzil est nommé « fournisseur exclusif de produits de nettoyage et d’entretien des XXe Jeux olympiques de Munich ». (À ce moment-là, les produits sont encore commercialisés sous la raison sociale BUZ.)

1968

Planta

Franz Wagner achète un petit fabricant appelé « Planta-Pharm » dans la région de Rosenheim. L’entreprise produit du cirage et de l’encaustique à base de solvant et des spécialités telles que des bains moussants aux herbes des Alpes, de l’alcool à friction à base d’aiguilles d’épicéas et du Plantatdont, un dentifrice au fluor et au menthol. Cependant, l’entrée en vigueur de dispositions de plus en plus strictes régissant la fabrication des produits médicaux met fin à la percée de l’entreprise dans le domaine de la droguerie. Le dernier de ces produits disparaît de la gamme de l’entreprise en 2005.

À l’heure actuelle, des produits dotés d’une écocompatibilité optimale et satisfaisant aux critères les plus exigeants des normes environnementales européennes et autrichiennes sont commercialisés sous la désignation Édition PLANTA®. Ces produits portent le label écologique européen et autrichien.

1964

« Buzil-Werk »

Comme la croissance de l’entreprise ne passe pas inaperçue aux yeux de la Chambre de commerce et d’industrie, celle-ci émet la suggestion de nommer l’entreprise « Werk » (usine). Le nom BUZ-Werk n’est pas particulièrement attractif et la création d’un nouveau logo mieux harmonisé avec la dénomination s’avère nécessaire. Après quelques suggestions, l’entreprise s’appelle désormais Buzil (le nom BUZIL a été emprunté à un produit de l’entreprise pour la raison sociale et conservé jusqu’à aujourd’hui). Le 17 mai 1964, la raison sociale devient « Buzil-Werk Julius Wagner ».

1960

Un nouveau bâtiment d’entreprise

Le bâtiment d’entreprise de cinq étages, une véritable innovation à l’époque : pour la première fois dans l’histoire de Memmingen, la méthode de construction avec des éléments préfabriqués est expérimentée sur un bâtiment de plusieurs étages. Au bout du compte, la nouvelle surface d’environ 1 100 m2 offre de nouvelles possibilités de mise en œuvre de plus gros volumes de production et permet de porter à 15 le nombre de collaborateurs.

1953

Changement de direction et marque

Franz Wagner reprend la direction de l’entreprise « Julius Wagner OHG Chemische Fabrik » et renforce les activités de production. Ambitieux, le jeune entrepreneur élabore un premier produit d’essai, une encaustique à laquelle il n’a alors pas encore attribué de nom. Cette encaustique a ensuite donné lieu au développement d’un cirage, pour lequel la recherche d’une marque s’est avérée nécessaire. Ainsi sont nés la cire « Buz » et le cirage « Buz ». Le « BUZ », abréviation souabe de « chaton », en est l’origine. L’association chat - propreté est aisément concevable. Le premier slogan de l’entreprise, « Buz ist gegen allen Schmutz », est né [« Buz, contre toutes les saletés »].

1945

Une sacrée famille

Après avoir achevé ses études de chimie à Munich, Franz Wagner intègre l’entreprise aux côtés de son père, Julius, et entame la reconstruction (l’entreprise a subi de sérieux dommages lors du bombardement de la base aérienne voisine de Memmingerberg le 20 avril 1945) et la restructuration de celle-ci : en lieu et place de l’entreprise commerciale pure, il prévoit la mise en place d’une production autonome de produits de cirage et d’entretien des sols à base de cire.

1920

« Création d’une usine de produits à base de graisses »

« Le fabricant Julius Wagner, Augsburger Straße 70, prévoit de faire construire sur sa propriété une usine de produits à base de graisses, dans laquelle seront fabriqués les produits suivants : graisse pour courroie de transmission (graisse adhésive), graisse pour sabot, graisse pour chariots, [...] graisse pour machines, graisse pour cuir, cirage, cire à parquet, savon en poudre et savoir noir. » (extrait du bulletin officiel du conseil municipal de Memmingen du lundi 8 mars 1920).

Un succès commercial

Le grand succès commercial de cette époque est le « tue-mouche Wagner avec tige le long de la bande ». « Une masse collante est produite à partir de colle froide et de plusieurs mélanges. Les tubes en papier sur lesquels la colle doit être appliquée sont préparés à domicile par les femmes pendant les mois d’hiver. Il s’agissait autrefois d’un travail très demandé et bien payé. »

1919

Achat d’un terrain

Julius Wagner achète un terrain de 1 100 m2 sur la Augsburger Straße, à la périphérie de Memmingen, et construit son entreprise sur celui-ci.

1912

Implantation de l’entreprise à Ulm

Données des archives de la ville d’Ulm :

« Le 1er mars 1912, la femme de Julius Wagner ouvre un magasin d’articles de broderie. Magasin spécialisé en broderies suisses. Domiciliation : Löfflerstraße 2.  Le 1er avril 1912, les époux établissent leur logement et le magasin à Ulm, Hafenbad 25. Le 4 avril 1916, Wilhelm Gauß (dont la femme est née domestique à Metzingen) reprend le magasin d’articles de broderie. À compter du 1er avril 1916 (information datée du 7 avril 1916), Julius Wagner gère un magasin de produits à base de graisse à la place du magasin de broderie de sa femme à Ulm, Karlstr. 26. À partir du 4 janvier 1919, le magasin vend également des jus de fruit. »

1907

Comment tout a commencé...

Julius Wagner crée un magasin de commerce de graisses et d’huiles à Bissingen sur Enz.